Ernest vivait dans les environs de Florac (Cévennes). Tous les habitants des alantours connaissaient son mode de vie frustre. Amandine fut ma logeuse pendant quelques années. C’était une âme forte, comme souvent les vieilles cévenoles qui ont eu une vie rude, mais ne le montrent pas, et ont toujours gardé une noblesse intérieure. Les autres portraits sont dans la continuité de cette force de caractère. Aujourd'hui ces gens n'existent plus, beaucoup sont décédés... Mais aussi, ils n'existent plus parce que "leur monde" n'existe plus, et parce que la population des Cévennes a été totalement renouvelée à partir des années 68. Plus que sentimentale, ces photographies (1975-1983) ont aujourd'hui une valeur ethnologique.

© Daniel Faure. Tous droits reservés.

                                                        Retour "Les galeries de photos"

Daniel Faure

Les Prés de Novis

RD 122 

GPS : Novis bas

30460 VABRES

France

04 66 85 01 52

06 80 15 92 07

picnoir(a)gmail.com